>> La recherche se fait sur tous les élements du jeu Minecraft <<
Aidez nous a financer le site: Joignez l'utile à l'agréable et profitez d'FR-Minecraft sans publicités en devenant VIP ! Ou ajoutez FR-Minecraft dans vos exceptions, nous n'abusons pas des pubs

Guide des commandes dans Minecraft

Information et aide sur les différentes commandes dans Minecraft.


Aidez nous a financer le site: Joignez l'utile à l'agréable et profitez d'FR-Minecraft sans publicités en devenant VIP ! Ou ajoutez FR-Minecraft dans vos exceptions, nous n'abusons pas des pubs
Guide des commandes Minecraft.
L'aide sur les anciennes commandes Minecraft est également disponible sur la page des commmandes Minecraft 1.12.
Aidez nous a financer le site: Joignez l'utile à l'agréable et profitez d'FR-Minecraft sans publicités en devenant VIP ! Ou ajoutez FR-Minecraft dans vos exceptions, nous n'abusons pas des pubs
Nom Syntaxe Description
/advancement /advancement <(grant|revoke)> <Joueur> <(eveything|from|only|through|until)> ... Permet de gérer l'activation des advancements (ou progrès) pour chaque joueur (activation ou désactivation). Depuis la release 1.13, il n'est plus possible de tester l'activation d'un progrès avec cette commande.
Voir la fiche complète
/ban /ban <Joueur> [Raison] Bannit un joueur du serveur, avec une raison optionelle. Fonctionne aussi dans les parties locales. Un joueur banni ne peut plus se connecter au serveur.
Il est possible de bannir l'adresse ip d'un joueur via la commande /ban-ip.
Voir la fiche complète
/banlist /banlist [(ips|players)] Affiche la liste des joueurs ou des adresses IP bannies du serveur.
Voir la fiche complète
/bossbar /bossbar <(add|get|list|remove|set)> ... Utilisée pour la gestion des barres de vies des boss. Ces barres sont nativement utilisées pour le Wither et le Dragon de l'End, mais grâce à cette commande vous pouvez créer vos propres barres et les gérer de manière efficace.
Voir la fiche complète
/clear /clear [Joueur] [Objet] [Quantité] Vide l'inventaire d'un joueur (ou le vide des objets choisis)
Voir la fiche complète
/clone /clone <X1 Y1 Z1> <X2 Y2 Z2> <X Y Z> [(filtered|replace|masked)] [(force|move|normal)] Permet de cloner une construction vers un autre emplacement. La taille de la zone est limité à 32768 blocs maximum (un cube de 32 blocs de côté).
Voir la fiche complète
/data /data <(get|merge|modify|remove)> ... Permet de modifier ou de lire un tag NBT d'une entité ou d'un bloc.
Voir la fiche complète
/datapack /datapack <(disable|enable|list)> ... Permet de gérer les différents datapacks sur une map. Pour rappel, un datapack est un dossier utilisé pour modifier quelques systèmes du jeu dans une map, tels que les progrès, les tables de loot ou les recettes de craft, mais aussi ajouter des fonctions, des structures ou des tags.
Voir la fiche complète
/debug /debug <(start|stop)> Permet de lancer le monitoring des performances du jeu et affiche les problèmes potentiels dans la console lors qu'il est actif. Lors de l'arrêt de la session debug, un fichier de log est créé dans le dossier '/debug' avec le listing des temps d'exécution, composant par composant. Cet outil est surtout destiné pour les développeurs du jeu, il n'a que peu d'intérêt pour les joueurs.
Voir la fiche complète
/defaultgamemode /defaultgamemode <(survival|creative|adventure|spectator)> Définit le mode de jeu par défaut pour tous les nouveaux joueurs qui rejoignent la partie. Ce mode de jeu sera également celui affiché dans la liste des mondes.
Voir la fiche complète
/deop /deop <Joueur> Fait l'exact inverse de la commande /op : enlève les droits d'opérateur à un joueur. ATTENTION : Il est possible via cette commande de s'enlever soi-même les droits d'administration : si plus personne n'est op, il faudra alors modifier directement la configuration du serveur pour s'ajouter à nouveau, dans le fichier 'ops.json'.
Voir la fiche complète
/difficulty /difficulty <(peaceful|easy|normal|hard)> Définit la difficulté de jeu sur la map en cours. Ce niveau de difficulté n'est pas enregistré, et sera réinitialisé à chaque lancement.
Voir la fiche complète
/effect /effect <(give|clear)> ... Applique ou modifie un effet de potion sur un joueur ou une entité.
Voir la fiche complète
/enchant /enchant <Joueur> <Enchantement> [Niveau] Applique l'enchantement spécifié à l'objet que le joueur (ou le mob) désigné tient dans ses mains.
Voir la fiche complète
/execute /execute <sous-commande> ... Simule l'éxécution d'une commande par un joueur/entité. La commande sera executé comme si c'était l'entité désignée qui l'éxécute. Il est possible d'effectuer un certain nombre d'actions avant, comme vérifier des conditions.
Voir la fiche complète
/experience /experience <(add|query|set)> ... Effectue diverses actions sur les points d'XP pour le(s) joueur(s) indiqué(s).
Voir la fiche complète
/fill /fill <X1 Y1 Z1> <X2 Y2 Z2> <Bloc> [(destroy|hollow|keep|outline|replace)] Permet de remplir une zone avec un bloc. La taille de la zone est limité à 32768 blocs maximum.
Voir la fiche complète
/forceload /forceload <(add|query|remove)> ... Permet de forcer un chunk à être constamment chargé par le jeu, comme le chunk de spawn.
Voir la fiche complète
/function /function <Nom> Exécute un ensemble de commandes regroupées dans un fichier nommé fonction. Ce fichier doit porter l'extension '.mcfunction', contenant une liste de commandes à appeller (sans le / (slash) au début). Il est possible d'insérer des commentaires dans ce fichier en commençant une ligne par un # (dièse). Ce fichier de fonction doit se trouver dans le dossier du monde en cours, dans le dossier:
<map>/data/functions/<namespace>/<sous_dossier>/<nom_fonction>.mcfunction
<sous_dossier> est optionnel.
Voir la fiche complète
/gamemode /gamemode <(survival|creative|adventure|spectator)> [Joueur] Change le mode de jeu d'un joueur.
Voir la fiche complète
/gamerule /gamerule <Option> [Valeur] Modifie des options du jeu. Depuis la version 1.13 (17w45a), il n'est plus possible d'avoir de règle personnalisée, et (17w49b) la règle gameLoopFunction a été supprimée.
Voir la fiche complète
/give /give <Joueur> <Objet> [Quantité] Fait apparaitre un bloc ou objet à la position du joueur désigné. Si l'inventaire du joueur n'est pas plein, l'item sera aussitôt ramassé et inclus dans son inventaire, sinon il restera au sol.
Voir la fiche complète
/help /help [Nom d'une commande] Affiche la liste des commandes disponibles, ou l'aide d'une commande spécifique.
Voir la fiche complète
/kick /kick <Joueur> [Raison] Expulse un joueur du serveur, avec une raison optionelle. Fonctionne aussi dans les parties locales.
Voir la fiche complète
/kill /kill [Joueur/mob/entité] Tue un joueur, un mob ou une entité.
Voir la fiche complète
/list /list [uuids] Affiche la liste des utilisateurs actuellement en ligne, avec leurs uuids si demandé. Cette commande fonctionne aussi sur les mondes solo, notamment car ces mondes peuvent être considérés comme des serveurs locaux. Le nombre maximal de joueurs est alors de 8.
Voir la fiche complète
/locate /locate <Structure> Recherche une structure auto-générée autour de la position du joueur et affiche ses coordonnées. Il est possible de cliquer sur les coordonnées pour obtenir dans le tchat une commande de téléportation.
Voir la fiche complète
/loot /loot <(give|insert|replace|spawn)> ... <(fish|kill|loot|mine)> ... Fait apparaître une table de loot spécifique dans un inventaire ou au sol.
Voir la fiche complète
/me /me <Action> Envoie un texte d'action dans le tchat, sous la forme "* JOUEUR texte".
Voir la fiche complète
/msg /msg <Joueur> <Message> Envoi un message privé à un joueur. Seul le joueur destinataire du message pourra le lire.
Voir la fiche complète
/op /op <Joueur> Donne les permissions d'opérateur à un joueur.
Les permissions liées à ce grade sont définies selon leur niveau, lui-même défini globalement dans les propriétés du serveur, ou au cas par cas dans le fichier 'ops.json'. En voici la liste :
  • Au niveau 1 : Les opérateurs ne sont pas affectés par la protection du spawn (ils peuvent casser les blocs protégés)
  • Au niveau 2 : Ils peuvent utiliser les commandes /clear, /difficulty, /effect, /gamemode, /gamerule, /give et /tp.
  • Au niveau 3 : Les opérateurs peuvent utiliser les commandes /ban, /deop, /kick et /op
  • Au niveau 4 : Ils ont la possibilité de stopper le serveur via la commande /stop.

Voir la fiche complète
/particle /particle <Nom de la particule> <X Y Z> <Xd Yd Zd> <Vitesse> [Quantité] [(normal|force)] [Spectateurs] Affiche les particules de notre choix à la position indiquée.
Attention, certaines particules comme 'dust', 'block', 'falling_dust' et 'item' requièrent une syntaxe particulière.
Voir la fiche complète
/pardon /pardon <Joueur> Inverse de la commande /ban, cette commande supprime un joueur ou une adresse IP de la liste des bannis.
Voir la fiche complète
/playsound /playsound <Son> <Source> <Joueur> [X Y Z] [Volume] [Pitch] [Volume minimum] Joue un son personnalisé pour le joueur spécifié et à une position donnée.
Voir la fiche complète
/publish /publish [port] Permet d'ouvrir le monde en LAN (réseau local), permettant à des amis/familles de jouer à plusieurs sur ce monde. Notez que s'il n'est pas possible d'ouvrir un LAN sans le mode cheat activé via la commande /publish, cela reste cependant possible via le menu du jeu 'Open to LAN'. Depuis la version 1.13 (17w45a), il est possible d'assigner un port spécial.
Voir la fiche complète
/recipe /recipe <(give|take)> <Joueur> <Recette> Affiche ou masque une recette de crafting dans le livre de recettes (le livre d'aide disponible avec la table de crafting).
Voir la fiche complète
/reload /reload Recharge les packs de données, ou datapacks, de la map : table de loots, fonctions, progrès, structures, recettes custom, tags...
Les éventuelles erreurs apparaîtront dans les logs du jeu (par exemple erreur de syntaxe dans une fonction).
Voir la fiche complète
/replaceitem /replaceitem <(block|entity)> ... Permet de modifier l'inventaire d'un bloc (conteneur) ou d'une entité (mob ou joueur), y compris les armures, objets dans la main, casque, etc.
Voir la fiche complète
/save... (/save-all|/save-off|/save-on) Sauvegarde immédiatement les mondes actuels du serveur, ou (dés)active la sauvegarde automatique.
Voir la fiche complète
/say /say <Message> Envoie un texte dans le tchat, sous la forme "[JOUEUR] texte" (ou "[@]" si la commande est exécuté par un bloc de commande. Le résultat est très semblable à taper un texte directement dans le tchat (sans commande), la seule différence étant que dans ce dernier cas le texte sera sous la forme: "<JOUEUR> texte".
Voir la fiche complète
/schedule /schedule <function> <Fonction> <Temps> Planifie l'exécution d'une fonction au bout d'un certain temps.
Il n'est pas possible de planifier la même fonction plusieurs fois en même temps, par exemple si la fonction est planifiée dans 5 secondes, et si avant la fin des 5 secondes elle est replanifiée, le jeu n'exécutera que la deuxième planification.
Voir la fiche complète
/scoreboard /scoreboard <(objectives|players)> ... Permet de gérer les scores des joueurs.
Voir la fiche complète
/seed /seed Affiche le seed du monde courant. Cliquer sur ce nombre le copiera automatiquement dans le tchat.
Voir la fiche complète
/setblock /setblock <X Y Z> <Bloc> [Méthode] Crée le bloc choisi à une position déterminée dans le monde.
Voir la fiche complète
/setidletimeout /setidletimeout <Temps> Modifie le temps d'expulsion pour inactivité pour le serveur, en minutes. Un joueur trop longtemps inactif sera alors expulsé du serveur.
Voir la fiche complète
/setworldspawn /setworldspawn [X Y Z] Modifie la position du point de spawn par défaut pour le monde en cours.
Voir la fiche complète
/spawnpoint /spawnpoint [Joueur] [X Y Z] Modifie la position du point de spawn du joueur indiqué à la nouvelle position souhaitée. Cette commmande est équivalente à dormir dans un lit, action qui modifie également le point de spawn pour le joueur qui se couche.
Voir la fiche complète
/spreadplayers /spreadplayers <X Z> <Distance entre les entités> <Taille de la zone> <Regroupement par équipe> <Entités> Téléporte les joueurs (ou entités) désignés sur la zone définie.
Voir la fiche complète
/stop /stop Déconnecte tous les joueurs et arrête le serveur, en essayant de sauvegarder la map et les données avant.
Il est nécessaire d'avoir les permissions d'op au niveau maximal (4) pour exécuter cette commande.
Voir la fiche complète
/stopsound /stopsound <Joueur> [Source] [Son] Arrête la lecture d'un son/musique lancé par la commande /playsound.
Voir la fiche complète
/summon /summon <Entité> [X Y Z] [TagNBT] Crée une créature (ou entitée). Besoin d'aide pour écrire cette commande ? Utilisez notre générateur de commande /summon!
Voir la fiche complète
/tag /tag <Entité> <(add|list|remove)> <Nom> Ajoute ou retire un tag à une entité. Ces tags fonctionnent un peu comme des étiquettes, permettant de classifier ou de caractériser des entités afin d'en faciliter la manipulation.
Voir la fiche complète
/team /team <(add|empty|join|leave|list|modify|remove)> ... Gère les équipes dans le jeu (anciennement /scoreboard teams, avant la release 1.14).
Voir la fiche complète
/teleport /teleport [Entité cible] <(Position|Entité de destination)> [Rotation-Tilt Rotation-Pan] Téléporte un joueur (ou une entité) vers une autre position.
Voir la fiche complète
/tellraw /tellraw <Joueurs> <MessageJSON> Envoie un texte formatté dans le tchat du joueur donné, avec la possibilité d'insérer dans le texte des mises en formes (gras, italique, etc.), des couleurs (rouge, bleu, etc) et des actions (commande en cas de clic sur un mot, tooltip quand la souris survole le texte, etc.). Le texte n'est pas préfixé, il est affiché tel quel.
Voir la fiche complète
/time /time <(add|query|set)> ... Change l'heure dans le monde (ainsi que la position du soleil et de la lune).
Voir la fiche complète
/title /title <Joueurs> <(actionbar|clear|reset|subtitle|times|title)> ... Cette commande permet d'afficher un texte (titre + sous-titre) sur l'écran d'un joueur. Pour configurer les paramètres d'affichage, il faudra exécuter plusieurs fois la commande avec les différentes options souhaitées (durée d'affichage, sous-titre, etc.). Une fois terminé, lancez la commande /title title pour afficher le titre (et le sous-titre si définit précédemment) sur l'écran du joueur. Si vous souhaitez créer simplement des titres stylés, utilisez notre générateur de commande /title!
Voir la fiche complète
/teammsg /teammsg <Message> Envoi un message privé à tous les joueurs d'une équipe. Seul les joueurs de la même équipe que l'auteur pourront le lire.
Voir la fiche complète
/trigger /trigger <Objectif> <(add|set)> <Valeur> Modifie la valeur d'un objectif de scoreboard de type 'trigger'. Pour qu'un objectif trigger soit modifiable, il doit d'abord être activé via la commande /scoreboard players enable. Une fois modifié, il doit être à nouveau activé pour être modifié. La commande /trigger peut idéalement être utilisée dans la commande /tellraw, afin de rendre son utilisation plus intuitive.
Voir la fiche complète
/weather /weather <(clear|rain|thunder)> [Durée] Change la météo pour celle choisie. Notez que dans certains biomes tels que le désert, les particules de pluie n'apparaîtront pas, et seul le ciel s'assombrira.
Voir la fiche complète
/whitelist /whitelist <(add|list|off|on|reload|remove)> [Pseudo] Gère la liste blanche du serveur, qui permet de n'autoriser que certaines personnes à entrer (au contraire de la liste noire, ou blacklist, qui autorise tout le monde sauf certaines personnes).
Voir la fiche complète
/worldborder /worldborder <(add|center|damage|get|set|warning)> ... Permet de modifier la position des limites du monde (champs de force).
Voir la fiche complète